Ingénierie Ecologique

Ingénierie Ecologique

Certains projets, compte tenu de leur nature et de leurs effets pressentis sur l’environnement, nécessitent, au regard du droit français, la réalisation d’une étude d’impact sur l’environnement qui est jointe au dossier de demande d’autorisation.

Cette étude doit être conforme au décret 2011-2019 du 29 décembre 2011, décret en application de la loi Grenelle 2 du 10 juillet 2010 en vigueur depuis le 1er juin 2012, et le contenu de l’étude d’impact et de son volet naturel doivent être conformes à l’article R.122-5 du Code de l’Environnement.

Les compétences de l'entreprise:

- Connaissances naturalistes générales (botanique, ornithologie, herpétologie, entomologie, ...)

- Connaissance des services écosystémiques

- Utilisation courante des outils informatiques SIG

- Bonne pratique des outils informatiques en général (bureautique, statistiques ...)

- Connaissance du droit et de la réglementation en environnement

- Pilotage d’activité et conduite de projet

- Animation de réunions de concertation

- Solide culture technique GE EAMF peut assurer hormis les études naturalistes et la détermination d'indices:

- l'instruction d'expérimentations: pour chaque expérimentation envisagée, il est:

  • • Rédiger les objectifs et attendus ;
  • • Préparer les protocoles pour la mise en place du dispositif, . le déroulement des essais et l’évaluation des résultats (la mesure de l’efficacité du dispositif) ;
  • • résumer les contraintes règlementaires
  • lancer éventuellement les demandes d’autorisations administratives.
  • organiser les échanges avec les différents interlocuteurs identifiés.

- le suivi de la qualité, du coût , des délais des entreprises et intégration dans des process traditionnels de systèmes biologiques innovants de traitement  impliqués dans la participation aux études d'avant-projet (APS et APD)