Cours d'eau printanier

Surveillances biologiques

GE-EAMF travaille essentiellement sur la surveillance biologique des zones aquatiques (BMWP), c' est une procédure de mesure de la qualité de l'eau utilisant des familles de macroinvertébrés comme indicateurs biologiques.

La méthode est basée sur le principe que différents invertébrés aquatiques ont des tolérances différentes aux polluants . Dans le cas du BMWP, ceci est basé sur la sensibilité / tolérance à la pollution organique (c'est-à-dire l'enrichissement en nutriments qui peut affecter la disponibilité de l' oxygène dissous ). Il est important de reconnaître que le classement de sensibilité / tolérance variera selon les différents types de pollution.

Lire la suite : Surveillances biologiques